Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 10:41

Insécurité galopante dans le pays-Amadou Soumahoro (Sg du Rdr) : “Nous assumons la responsabilité”ado1
«Nous assumons la responsabilité de l’insécurité dont les militants du Fpi parlent tant. Mais Koulibaly Mamadou et Miaka Oretto n’ont rien à nous enseigner. Désormais, nous allons demander à nos militants de se mettre en ordre de bataille pour mater tous les militants du Fpi qui s’attaquerontau Président Alassane (Dramane Ouattara). Nous n’allons plus accepter les arrogances du Fpi. Oui, nous allons les mater. Ils oublient que tous ceux qui se sont attaqués à Alassane se trouvent au cimetière. S’ils nous attaquent, nous allons répliquer du tac au tac. Le Rdr est né dans le feu, il a grandi dans la flamme et il est arrivé au pouvoir dans la boue. Le Fpi reproche au Président Alassane, les exactions des Frci oubliant l’assassinat de H et de Jean-Hélène. Les coupeurs de route dont le Fpi se plaint, ce sont des bandits qu’il a libérés des prisons lors de la crise et des mercenaires qu’il a recrutés et qu’il ne peut plus payer. Ce sont ceux-là qui règlent les comptes aux populations. Bonon en est un exemple. Nul ne sait qui a tué nos militants à Bonon? Sur le plan international, certains chefs d’Etat africains qui ont plus de 30 ans au pouvoir prétendent nous donner des leçons de démocratie. Tout comme les rapports des Ong achetées qui racontent leur vie. Leurs rapports ne nous effraient pas. Nous allons inviter tous nos militants à la Haye, le 18 juin prochain, pour exiger la condamnation de Gbagbo pour les crimes qu’il a commis. Aussi, ceux qui sont au Ghana et qui rêvent de renver-ser Alassane, trouveront le Rdr devant eux». Cette déclaration ahurissante a été faite par Amadou Soumahoro, secrétaire général du Rdr (parti dirigé par Ouattara), par ailleurs, Conseiller politique d’Alassane Dramane Ouattara. C’était 18 mars dernier à la place de la grande Mosquée de Daloa lors de la cérémonie de présentation de Samba Coulibaly et des nouveaux militants au Rdr. El Hadj Samba Coulibaly a été le directeur de campagne du candidat Laurent Gbagbo dans les 14 départements de la zone forestière.
«Les militants de Lmp ont refusé de venir avec moi au Rdr. Ils m’ont dit qu’ils restent fidèles à leur choix.
Mais ils demeurent très attachés à moi pour des actions de développement que nous menons ensemble. Notre mission c’est l’emploi aux jeunes, c’est d’inviter les uns et les autres au pardon, à la réconciliation. La Côte d’Ivoire n’est pas encore réconciliée avec elle-même», a affirmé Samba. Quant au porte-parole des nouveaux militants du Rdr, il a brocardé le Maire de Daloa: «lesordures bouchent les rues de la ville. L’eau potable est devenue une denrée rare. Les populations attendent toujours la véritable politique de développement de leur cité. Les emplois pour les jeunes demeurent notre préoccupation», a-t-il indiqué.



Eustache Gooré Bi

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 19:06

Ivoirienne, ivoirien, yako !!!. Qu’avez-vous fait à Houphouët et à la communauté dite internationale depuis les années 90?

Houphouët au soir de sa vie était un gros malade, on a pas trouvé mieux que de lui trouver un autre malade psychopathe pour être le premier de ses ministres comme le disait l’hebdomadaire NOUVEL HORIZON de l’époque.

Oui, revenons à Drame man ou Alassane Ouattara, souffrez que je ne dise pas le chef de l’état, car c’est lui aux yeux de millions d’ivoiriens qui appelait le Président GBAGBO « Laurent » en direct de la télévision pendant leur face à face de campagne.

Désormais abstenons nous de dire le président ou le chef d’état, ce que ton enseignant t’apprend c’est ce que tu appliques.

Ouattara, tu viens de supprimer les communes que le Président GBAGBO a crée au motif que c’était des actes politiques ; Ah bon ?????, tu sais annuler les actes de décision politique ? Sois conséquent avec toi et annule alors la décision de l’article 48 prise par le Président GBAGBO qui t’a rendu éligible !!!!!

Il y a une semaine tu me disais au téléphone, « Houphouët ne m’a jamais aimé en m’obligeant à épouser Dominique, on disait que Simone gênait beaucoup Gbagbo, mais pour Gbagbo est mieux, moi je suis un exécutant de son réseau, ouvertement elle a menacé de m’achever car son réseau s’est déjà accaparer de tout l’appareil productif de Côte d’Ivoire »;

Tu me demandais de t’aider à mener une réflexion de sortie devant la situation dans laquelle tu a été mis ; j’ai partagé avec toi trois voies que tu refuses d’emprunter, alors, je m’engage au côté de ton peuple adoptif, que tu brimes par ton ingratitude.

Ouattara, je te sais amnésique, c’est moi que tu aimes appeler (tampiri ninja), tu es malade au sens propre comme au sens figuré et tous les deux nous le savons,

OUATTARA LE GROS MALADE

Ivoiriens, souvenez vous des images de la remise de médailles aux éléphants lors de la dernière C.A.N, nous avons tous vu un drame man au visage boursoufflé, œdématié, ce n’était pas l’expression des pleurs, mais la camera venait de montrer au monde entier les œdèmes de type cardiaque de ton visage.

En effet ouattara ou( l’hyène des savanes tel était ton surnom ) tu es atteint d’une cardiopathie,(maladie du cœur) et tu portes une pile cardiaque.

Tu veux mourir en exerçant un pouvoir d’état et oui ce vieux projet de notre jeunesse, tu es entrain de le réaliser.

A côté de ta maladie du cœur, ouattara tu es atteint d’une maladie psychiatrique, tu es un maniaquo-dépressif, demandez au professeur Delafosse, il vous en fera un très beau tableau.

Ouattara est atteint d’une cécité intellectuelle.

Déjà quand nous étions étudient dans l’état de Pennsylvanie aux états- unis, tu as été couvert par un de nos amis en commun, (le camerounais Fotso le beau) après un abus sexuel sur la jamaïquaine, mère de tes deux enfants.

En effet cette dernière, fille d’immigré clandestin, voulait saisir la police et notre ami l’a persuadé par un chantage, qu’elle risquait de faire expulser toute sa famille des USA car à la police lui et toi soutiendraient qu’elle vend aux communautés noires des immigrés de la drogue, en contre partie si elle ne disait rien, tu t’engageais à l’épouser;

Quel beau rêve à l’époque pour une immigrée de vivre avec un étudient boursier d’ l’état américain de surcroit célibataire sans enfant.

Pour valider tes deux dernières U.V c’est encore ton ange gardien d’ami qui a composé à ta place car, tu devais te rendre à l’hôpital avec ta femme qui est tombée enceinte âpres l’abus sexuel. En récompense tu lui a donné 300 dollars, qui à l’époque n’était pas négligeable.

Ouattara ou le malhonnête intellectuel

Depuis que tu as été nommé par un autre malade, en la personne du fils d’immigré qui renie son pays la Hongrie, tu annules tout ce que le Président GBAGBO a pris comme décision, pour toi la continuité n’existe pas, cela est vrai car tu as de tout ton temps travaillé comme adjoint et même à la BCEAO, le travaille était fait par ton adjoint et tu ne faisais que récolter la gloire, à ton passage à la primature sous Houphouët, c’était guinéen (S. TOURE) de directeur de cabinet qui faisait tout pour toi.

Tu as supprimé les concours, tu as supprimé l’armé, tu avais promis de supprimé la gendarmerie actuellement, elle est toute comme supprimée ; que vaut un gendarme sans arme ?

Tu fais la promotion des analphabètes, tu fermes les universités, tu emprisonnes les universitaires et oui tu n’as aucun intérêt dans ce pays donc son avenir te dit AB SO LU MENT RIEN !!!! Ta politique, c’est la promotion de ceux qui préfèrent les raccourcis qu’on surnomme (génération pressée) à l’image de koné zakaria qui a été intégré dans l’armée par feu colonel Gléhi a qui son père ouvrier champêtre d’un des parents du colonel, lui a demandé de prendre son fils comme le tien, tu fait la promotion de la violence.

Oui j’oubliais, le mossi content danse avec la machette, fâché, même avec sa femme, il prend la machette contre elle, oui cela est dans ton gêne, tu ne peux rien faire, c’est ta nature !!!

Mais ouattara, tu as supprimé les communes que le Président GBAGBO a crée au motif que c’était des actes politiques ; Ah bon ?????, tu sais annuler les actes de décision politique? Sois conséquent avec toi et annule alors la décision de l’article 48 prise par le Président GBAGBO qui t’a rendu éligible !!!!!

Triste, et tristesse pour la Côte d’ivoire; honte à toi ! Je maudis le jour de notre rencontre, indigne fils d’Afrique !

N.B : Oublie mon existence !!!

Par Professeur Kenett Roosevelt Yameogo

Head of the department of human resource

University of Pennsylvania.

 

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 11:51

A partir de ce mois de mars, rien ne garantit la régularité des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. Déjà les salaires du mois de janvier dernier ont été virés tard pour de nombreuses EPN. Les données objectives fournies par l’administration Ouattara elle-même confirment les informations et les témoignages recueillis. La Position nette du gouvernement (PNG) – c’est-à-dire les fonds propres de l’Etat dans les banques – se dégrade de plus en plus. Elle a replié de 184 milliards FCFA en 2011 et la dégradation va se poursuivre en 2012 de 5,7% selon les prévisions budgétaires.
Si jusque-là, la Côte d’Ivoire a pu honorer ses engagements vis-à-vis de ses fonctionnaires, c’est grâce à l’appui de la communauté financière internationale qui s’est «outrageusement » mobilisée : Fmi (121,7 milliards FCFA), Banque mondiale (71,5 milliards FCFA), Bad (70 milliards FCFA), AFD (229,6 milliards FCFA), Crédit adossé à l’allocation d DTS (22,7 milliards FCFA), Uemoa (2 milliards FCFA). Sans compter la France qui a réglé deux mois de salaire et qui le répète à tout vent. A côté de ces appuis, on note la sortie massive du cacao fève au Port d’Abidjan à la levée de l’embargo. Le rythme modéré de l’activité économique sur la période mai-juillet 2011 a connu une accélération à partir du mois d’août avec un taux de réalisation de 107,6%. Cette tendance s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année 2011. C’est dans ce registre que la Côte d’Ivoire a pu réaliser des recettes à l’exportation d’un montant de 220,9 milliards FCFA.
L’un dans l’autre, Alassane Ouattara a pu sauver les meubles. Car priver les fonctionnaires de leurs salaires alors qu’on se présente comme économiste-banquier serait commettre une grave erreur de management. Mais le chef de l’Etat savait très bien que cette «chance» n’allait pas s’éterniser. C’est pourquoi, par anticipation, il a opéré des ponctions sur les salaires (suppression d’indemnités et autres avantages) et procédé à des licenciements massifs, annulé tous les nouveaux recrutements et avancements. La charge étant encore trop lourde, la dévaluation du franc CFA était fortement envisagée, mais très vite mise en veilleuse quand le lièvre a été levé. Il ne reste que le point d’achèvement pour sauver une trésorerie d’Etat qui vire dangereusement au rouge malgré les discours de propagande. Le directeur général du Port autonome d’Abidjan déclarait, récemment, que le trafic maritime était fortement en baisse. Et tout le monde sait que la réunification des caisses tient de la propagande. Le désir obsessionnel d’Alassane Ouattara d’obtenir le point d’achèvement de l’initiative Ppte dans ce mois de mars s’explique par le fait que les caisses de l’Etat ne peuvent plus assurer les engagements de l’Etat à partir de ce mois. Malheureusement, le Fmi a reculé l’échéance et l’incertitude plane même sur le premier semestre. Que va faire l’administration Ouattara alors que la Côte d’Ivoire a atteint ses limites d’emprunt extérieur et que les régies financières donnent des tournis ? Ce n’est pas en instituant de nouvelles taxes que la situation économique va s’améliorer. Entre le Programme présidentiel d’urgence qui permet à une camarilla de « manger » un peu en réhabilitant ( ?) les routes et la masse des fonctionnaires qui n’ont aucune capacité de réaction, le choix est vite fait. Les salaires sont menacés.

J-S Lia
 

 

 

 

  Copyright © 2000 Notre Voie. Tous droits réservés.
site conçu et hébergé par I2S2

A partir de ce mois de mars, rien ne garantit la régularité des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. Déjà les salaires du mois de janvier dernier ont été virés tard pour de nombreuses EPN. Les données objectives fournies par l’administration Ouattara elle-même confirment les informations et les témoignages recueillis. La Position nette du gouvernement (PNG) – c’est-à-dire les fonds propres de l’Etat dans les banques – se dégrade de plus en plus. Elle a replié de 184 milliards FCFA en 2011 et la dégradation va se poursuivre en 2012 de 5,7% selon les prévisions budgétaires.
Si jusque-là, la Côte d’Ivoire a pu honorer ses engagements vis-à-vis de ses fonctionnaires, c’est grâce à l’appui de la communauté financière internationale qui s’est «outrageusement » mobilisée : Fmi (121,7 milliards FCFA), Banque mondiale (71,5 milliards FCFA), Bad (70 milliards FCFA), AFD (229,6 milliards FCFA), Crédit adossé à l’allocation d DTS (22,7 milliards FCFA), Uemoa (2 milliards FCFA). Sans compter la France qui a réglé deux mois de salaire et qui le répète à tout vent. A côté de ces appuis, on note la sortie massive du cacao fève au Port d’Abidjan à la levée de l’embargo. Le rythme modéré de l’activité économique sur la période mai-juillet 2011 a connu une accélération à partir du mois d’août avec un taux de réalisation de 107,6%. Cette tendance s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année 2011. C’est dans ce registre que la Côte d’Ivoire a pu réaliser des recettes à l’exportation d’un montant de 220,9 milliards FCFA.
L’un dans l’autre, Alassane Ouattara a pu sauver les meubles. Car priver les fonctionnaires de leurs salaires alors qu’on se présente comme économiste-banquier serait commettre une grave erreur de management. Mais le chef de l’Etat savait très bien que cette «chance» n’allait pas s’éterniser. C’est pourquoi, par anticipation, il a opéré des ponctions sur les salaires (suppression d’indemnités et autres avantages) et procédé à des licenciements massifs, annulé tous les nouveaux recrutements et avancements. La charge étant encore trop lourde, la dévaluation du franc CFA était fortement envisagée, mais très vite mise en veilleuse quand le lièvre a été levé. Il ne reste que le point d’achèvement pour sauver une trésorerie d’Etat qui vire dangereusement au rouge malgré les discours de propagande. Le directeur général du Port autonome d’Abidjan déclarait, récemment, que le trafic maritime était fortement en baisse. Et tout le monde sait que la réunification des caisses tient de la propagande. Le désir obsessionnel d’Alassane Ouattara d’obtenir le point d’achèvement de l’initiative Ppte dans ce mois de mars s’explique par le fait que les caisses de l’Etat ne peuvent plus assurer les engagements de l’Etat à partir de ce mois. Malheureusement, le Fmi a reculé l’échéance et l’incertitude plane même sur le premier semestre. Que va faire l’administration Ouattara alors que la Côte d’Ivoire a atteint ses limites d’emprunt extérieur et que les régies financières donnent des tournis ? Ce n’est pas en instituant de nouvelles taxes que la situation économique va s’améliorer. Entre le Programme présidentiel d’urgence qui permet à une camarilla de « manger » un peu en réhabilitant ( ?) les routes et la masse des fonctionnaires qui n’ont aucune capacité de réaction, le choix est vite fait. Les salaires sont menacés.

J-S Lia
  notre voie

 

 

 

  Copyright © 2000 Notre Voie. Tous droits réservés.
site conçu et hébergé par I2S2
Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 00:21

 

 

image gbagbo2

 

 

 

En Algérie déjà, l’armée et la droite française ont expérimenté le fait que la victoire sanglante sur la résistance nationale n’empêche pas la défaite médiatique, puis politique – et le retrait sans gloire. L’intervention militaire française s’inscrit en effet, quoiqu’on dise, dans une histoire coloniale : 47 interventions armées depuis 1960! L’étonnant est plutôt que le renversement des régimes hostiles à la Françafrique se fasse sous couvert des « droits de l’homme » et de la démocratie, que les Nations Unies cautionnent le coup d’Etat et que son armée massacre des civils et bombardent, en avril 2011, les centres d’un pouvoir légitimé par son Conseil Constitutionnel.

Henri Emmanuelli disait, lors de répétition générale de 2004- le général Henri Poncet, n’a –il-pas, alors, manqué son coup d’Etat ?- que « l’histoire jugera qui s’est rangé du côté des massacreurs » ou de l’autre ! A mon sens, l’histoire a déjà jugé, et pour 2004, et pour 20011!

Mais cette réflexion, nécessaire, notamment dans la perspective de l’alternative créée, à Paris mais aussi à Abidjan, par l’arrivée possible de la gauche française au pouvoir, reste par trop franco-française. Car même en avril dernier, la presse française, majoritairement engagée du côté de la désinformation–et majoritairement acquise d’avance au coup d’Etat Sarko-Ouattariste, s’était aperçue que la perception du Tiers monde – et même du monde anglo saxon, était radicalement différente.

Transmission mythique et panafricanisme

A une série noire de l’humiliation et de la destruction des régimes résistants, une transmission souterraine oppose, en effet, dans l’opinion panafricaine, la saga et le mythe de grandes figures, qui à travers l ‘Histoire globale de la domination, incarnent les possibles d’un autre monde à venir. Une par génération? Si je n’ai pas connu le calvaire de Lumumba, j’ai pu rencontrer – trop brièvement, Thomas Sankara, trois mois avant son assassinat. Comment ne pas voir que l’arrestation, la déportation, le procès du Président Laurent Gbagbo à la Haye est en train de se constituer en martyrlogue et de le faire succéder symboliquement au dernier grand héros transnational, Nelson Mandela?

De même faut-il conceptualiser encore les formes de ce «pouvoir blanc » (quelle que soit la couleur de celui qui l’exerce… et Franz Fanon reste ici -sur les «peaux noires et masques blancs »- à lire et à relire!) à la fois médiatique et humanitaire, judiciaire et armé qui a un moment donné se coalise contre « l’homme à abattre». Si la «guerre idéologique» est selon Gramsci, le préalable à la victoire politique, c’est donc cette construction, après la résistance à la doxa, au consensus de médias aux ordres, que l’on peut proposer. N’est ce pas, à l’heure où nous écrivons, ce qui résulte déjà de la reconnaissance du Fpi par l’Anc, Laurent Akoun re-présentant la nouvelle icône de la résistance anti coloniale, et dans le pays de Mandela, le combat des démocrates ivoiriens devant ses pairs de tout le continent?

Un certain mimétisme avec les formes de mobilisation pour Mandela a déjà commencé : marches, pétitions, iconographie…L’éloignement avec toute collaboration avec la xénophobie de l’extrême droite, avec la démission mollétiste de la « gauche de gouvernement », et avec l’esprit de ressentiment primaire permettront seuls les alliances transnationales voire transcontinentales qui renouent avec la tradition anticoloniale de la gauche africaine et française ;

La dimension panafricaine semble, en effet, fondamentale : si le combat judiciaire a besoin de spécialistes des arènes judiciaires, une défense de rupture , plus politique, est peut être plus porteuse à terme; fragile et contestée, la Cpi est d’autant plus sensible à la bataille de l’opinion qu’elle est justement accusée de participer à cette séculaire « guerre à l’ Afrique » et à elle seule. Libérer Laurent Gbagbo serait pour elle, une occasion inespérée de se refaire une virginité tiers-mondiste, dont elle a bien besoin! A ce stade du combat politico-médiatique, pan-africanisme et conversion de la communauté afro-américaine sont des axes encore peu explorés. Pendant ce temps, la discussion continue, à Paris, avec la gauche modérée (principalement le Ps) pour rompre avec le consensus de politique étrangère où l’a piégé le sarkosysme botté et casqué.

 

De la déshumanisation violente à la rédemption politique

La lutte dans le champ médiatique a commencé, au fond, depuis 2000! Journaux, blogs, quelques ouvrages commencent à peine à rompre le consensus officiel; médias et humanitaires sont en fait divisés, et nombre de journaux parisiens d’influence sont tenus par de pseudo « spécialistes » qui se sont déshonorés en avril dernier, écrivant dans la duplicité vénale et la mauvaise foi : que l’on pense aux articles ouattaristes de Liberation ou de l’Express, diffamatoires par ailleurs, envers les intellectuels ou journalistes critiques!
On assiste par contre, depuis la déportation de Laurent Gbagbo à la Haye, à une étonnante inversion iconique. Selon le politologue Bertrand Badie, l’humiliation et la diabolisation des adversaires de l’Empire sont les conditions nécessaires à la violence armée et à leur chute. Au texte et à l’information réfléchie s’oppose l’image traumatisante, volontairement diffusée en boucle.

Le 11 avril, Forces spéciales fançaises et caméras de combat sont intimement liés, révélant la spectacularisation des relations internationales au grand jour; au delà déportation et exil intérieur des résistants, manipulations des opinions publiques fonctionnent bien avec le montage des « rébellions » et la subversion des institutions internationales: les parallèles historiques de l’ère coloniale et des « coups tordus » de la Françafrique permettent d’y repérer la marque des « services » d’agit-prop-comme ils disent- et même de distinguer les processus et lieux de prise de décision.

Mais ce processus de déshumanisaion peut s’inverser, et une image chasse l’autre; la présence récente de Laurent Gbagbo au tribunal de la Haye juge les faiseurs, les psychopathes occidentaux, les truqueurs des médias, bien plus que lui-même. Les images honteuses du Golf hôtel ( l’hôtel Rwanda ou « hôtel des massacres »est bien le lieu fondateur, symbolique du sarko- ouattarisme) s’effacent devant le calme discours de celui qui est au moins pour la moitié du pays, le président légitime du pays- et pour nombre de démocrates internationaux, une victime politique -en attendant le procès, qui sera certainement pour lui, une formidable tribune internationale. Dans une dialectique très hégélienne, en demandant la libération immédiate du prisonnier politique le plus célèbre de la planète, Laurent Gbagbo, c’est notre rapport à la construction impériale et à l’arbitraire colonial que nous remettons en question. Pour eux comme pour nous, c’est du même coup de notre libération, comme Sujets non aliénés, dont il s’agit aussi.

Michel Galy

Politologue français 

  

 
 
Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 23:58

 

C’est avec indignation que nous avons appris le décès du ministre Paul Antoine Bohoun Bouabré. Nous sommes d’autant plus indignés que cette personnalité en sa qualité d’enseignant et ensuite de ministre avait épargné au cours de sa vie des moyens financiers suffisants pour se faire soigner décemment face au mal qui le rongeait. Cependant, face a la détresse d’un homme qui a servis la Cote d’Ivoire, les autorités ivoiriennes ont décidé de faire parler leur cœur de pierre en lui refusant non seulement le dégel de ses avoirs mais aussi une prise en charge médicale. Cela est-il surprenant venant de leur part ? Nous disons non mais cette action vient compléter un dossier déjà lourd de crimes et de génocides dont ils devront répondre devant la justice populaire et divine le moment venu.

 

En ce qui concerne notre illustre disparu, nous tenons à rappeler qu’il na pas vécu en vain. Bohoun Bouabré a marqué l’histoire de la Cote d’Ivoire et de l’Afrique. Si le nom de Laurent Gbagbo est associé au combat pour le multipartisme et les libertés, celui de Paul Antoine Bohoun Bouabré rime avec une gestion financière rigoureuse et exemplaire. Paul Antoine est l’homme du budget sécurisé qui aura été une grande première en Cote d’Ivoire et en Afrique.

 

Je voudrais donc joindre mes pleurs a ceux de tous les refugiés ivoiriens et la famille biologique et politique de notre regretté et saluer sa mémoire. Paul Antoine était un patriote au sens vrai du terme. Un souverainiste achevé, réfractaire a la mendicité internationale pour faire vivre la Côte d’Ivoire et les ivoiriens. Nous tacherons d’être à la hauteur de l’espérance qu’il plaçait en la Cote d’Ivoire. Adieu Professeur ! Adieu Camarade ! Adieu Mr le Ministre ! La lutte continue jusqu’à la victoire finale dans la détermination, l’espoir et la crainte de Dieu.

 

 

Pour la CO.P.I.E, Le Président

Damana Pickass

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

   


 

 

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 14:34

Un jeune nous avait fait parvenir un courrier sur notre boîte électronique,quoi que  ne partageant pas totalement sa vision sur ce qui se trame à ACCRA,j'adhère à son obsevation qu'en t' à l'attitude de certains aînés.Pour vous permetre de vous faire une opinion,je vous publie l'intégralité de son écrit comme il me l'a demandé.

 

 

          Chèr président NADAUD,excuse moi de te déranger mais je veux parler aux ivoiriens,c'est comme ça un de tes amis m'a passé ton mail,on se connaît bien,je suis un de tes bons petits à la sorbonne,c'est pourquoi j'ai tout fait pour chercher a avoir un contact avec toi.Mon message est le suivant,depuis l'arrestation du président GBAGBO moi et 30 de mes amis  avonspris le chemin de l'exil et cela fait bientôt 08 mois que nous sommes au GHANA,le constat que nous avons fait contrairement à la rumeur qui fait croire que le GHANA serait le pays où la reconquête du pouvoir se preparerait est tout à fait fausse,oui chèr président je peux affirmer que rien de majeur ne se prepare au GHANA,si ce n'est que des hommes et des femmes qui se sont enrichis au temps du régime du président GBAGBO et qui estiment qu'ils sont venus au GHANA pour se cacher tout en attendant une hypothétique main tendue du dictateur installé au pouvoir en COTE D'IVOIRE par le putsch de SARKOZY.

        En effet rien de concret ne se prépare à ACCRA,si ce n'est la perpetuation des mêmes demons qui nous ont conduits en exil,il serait bon que les aînés et tous les lutteurs accordent leur violon et laissent tomber les petites querelles de positionnement,les mesquineries et toutes les actions négatives qui nous ont emmenées là où on est.Si nous ne nous accordons pas sur notre matyr,si nous ne nous mettons pas tous ensemble pour former un groupe homogène et compacte pour la création d'un reseau capable de structurer,organiser,et planifier des actions concrètes en vue de faire partir l'imposteur du pouvoir nous risquons de rester longtemps en exil,il nous faut impérativement accorder nos violons;il faudrait que l'interêt suprême de la liberté des ivoiriens guide toutes nos actions au lieu de se battre pour savoir quelle sera notre place en cas de victoire finale sur l'imposture.C'est pourquoi.il me plaît de rappeller au bon souvenir de tous les ivoiriens que le dictacteur de OUAGADOUGOU BLAISE COMPAORE est au pouvoir cela f ait 25ans depuis qu'il a assassiné THOMAS SANKARA en 1987.Je voudrais finir en leur disant si nous voulons pas tous mourrir en exil comme ce fut le cas pour le maire de FACOBLY  et tout recemment le ministre PAUL ANTOINE BOHOUN BOUABRE,laissons alors tomber notre égoîsme conjuguons ensemble nos efforts pour liberer la COTE D'IVOIRE de la dictature de OUATTARA afin que notre pays prenne son indépendance véritable comme l'a fait dans le passé le VIETNAM avec HOCHIMINE et l'ALGERIE avec le F.L.N. ,si nous sommes unis nous irons jusqu'au bout.

         Que DIEU vous benisse et benisse notre beau pays la COTE D'IVOIRE.

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 19:43

APRES NOTRE DERNIER ENTRETIEN LE COLONEL GIAP DONNE DES PRECUISIONS SUR LA FIN DU REGIME DE OUATTARA.

N.C: ALLO, BONJOUR C'EST QUI?

GIAP: BONJOUR, JEUNE FRERE GIAP. BONNE ANNEE. 

NC: BONNE ANNEE, VOUS NE M'AVEZ PLUS RAPPELE. QUE ME VAUT L'HONNEUR DE VOTRE APPEL.

G: C'EST POUR SOUHAITER MES VOEUX DE 2012 AUX IVOIRIENS ET LEUR DIRE QUE TOUT EST FIN PRET, LES GRANDES MANOEUVRES VOT COMENCER PLUS TOT QUE PREVU.

NC: C'EST TOUJOURS LA MEME RANGAINE QUE VOUS NOUS CHANTEZ, LES IVOIRIENS SONT DESABUSES PAR CE GENRE DE DECLARATION.

G: NOUS VOUS COMPRENONSLEUR EXASPERATION, NOUS DEVRIONS ALLUMER LE FEU PENDANT LES FETES DE FIN D'ANNEE, MAIS UN CONTRE-TEMPS EST SURVENU.

NC: LEQUEL?

G: SECRET MILITAIRE, IL FALLAIT RESOUDRE QUELQUES DETAILS TRES IMPORTANTS, C'EST CHOSE FAITE. PLUS RIEN NE NOUS EMPECHE DE RENTRER EN ACTION.

NC: OK, SINON LES IVOIRIENS SOUFFRENT. ET ATTENDENT UN LIBERATEUR CAR LA DICTATURE S'INSTALLE.

G: ILS SERONT LIBERES BIENTOT.

NC: QUAND DONC RENTREZ VOUS EN ACTION.

G: QUAND MEME JEUNE FRERE, CE N'EST PAS SUR LE NET QUE JE DONNERAI LA DATE D'UNE ATTAQUE. C'EST COMME SI NOUS ETIONS CANDIDATS AU SUICIDE, SEULEMENT JE DEMANDE AUX IVOIRIENS D'ETRE VIGILANTS CAR A PARTIR DE MAINTENANT NOUS POUVONS AGIR A TOUT INSTANT. ET POUR EVITER QU'ILS SOIENT PRIS POUR CIBLE EN CAS DE RIPOSTE, NOUS DEMANDONS A NOS FRERES ET SOEURS DE LIMITER LEURS SORTIES. CAR TOUS LES VOYANTS SONT ROUGES, ET LE FEU PEUT ETRE ALLUME A TOUT MOMENT.

NC: SOYEZ PLUS EXPLICITE.

G: JE VOUDRAIS DIRE AUX COMPATRIOTES QU'A PARTIR DE CE 08 JANVIER QU'ILS FASSENT L'EFFORT D'ETRE CHEZ EUX A 16HEURES ET D'ETRE AU PLUS TOT HORS DE LA MAISON A 06 HEURES

NC; C'EST DONC UN COUVRE-FEU QUE VOUS LEUR LANCEZ DE 16 HEURES A 06 HEURES.

G: NEGATIF CE N'EST PAS UN COUVRE-FEU. NOUS LES PREVENONS POUR QU'ILS EVITENT D'ETRE PRIS ENTRE DEUX FEUX, AFIN QU'ILS SOIENT PRUDENTS. ILS AURONT ETE PREVENUS.

NC: CROYEZ-VOUS QUE LES IVOIRIENS BONS VIVANTS RESPECTERONT CETTE MISE EN GARDE?

G: JESUS A DIT QU'IL REVIENT BIENTOT, CERTAINS Y CROIENT ET PRIENT. D'AUTRES N'Y CROIENT ET FONT CE QU'ILS VEULENT. CEUX QUI PRENDRONT EN CONSIDERATION NOS CONSIGNES SERONT CEUX QUI SOUFFRIRONT LE MOINS, PAR CONTRE CEUX QUI S'ENTETERONT TIRERONT TOUTES LES CONSEQUENCES DE LEUR ENTETEMENT. NOUS LES CONSIDERERONT COMME DES COMBATTANTS.

NC: VOUS IREZ JUSQU'A CE POINT?

G: AFFIRMATIF, NOUS NE FERONS PAS DE DISTINCTION. JE PROFITE DE L'OCCASION A LA POPULATION IVOIRIENNE DE QUITTER ABIDJAN DANS LES JOURS QUI SUIVENT POUR EVITER DE FAIRE DES VICTIMES. DE MEME DES ET INSTANT NOUS DONNONS 2 SEMAINES A TOUS LES VEHICULES DE TRANSPORT DE PERSONNES ET DE VIVRIERS A PRENDRE LES DISPOSITIONS UTILES POUR CESSER TOUTE ACTIVITE, PASSE CE DELAI LEUR ENGIN SERONT PRIS POUR CIBLES PAR NOS HOMMES QUI ONT RECU L'ORDRE DE LES DETRUIRE ET DE LES FAIRES EXPLOSER PAR NOS ARMES LOURDES. APRES CE DELAI DE 2 SEMAINES, NOUS INTERDISONS TOUT TRANSPORT ENTRE LES GRANDES VILLES DE COTE D'IVOIRE, PLUS PRECISEMENT ENTRE LES GRANDES VILLLES ET ABIDJAN. POUR CONCLURE, JE VOUDRAIS SALUER PERSONNELLEMENT UN MONSIEUR.

NC: LEQUEL?

G: JE VOUDRAIS SOUHAITER A AHMED BAKAYOKO BONNE ET HEUREUSE ANNEE ET QUE L'ANNEE 2012 LUI SOIT SEMBLABLE A CELLE DES MINISTRE DE L'INTERIEUR DEPUIS 2000. JE LUI DEMANDE DE TRANSMETTRE MES SALUTATIONS A EMILE BOGA DOUDOU ET TAGRO DESIRE QUAND ILS SE VERONT.

NC: C'EST TOUT?

G: JE DEMANDE L'APPUI DE L'ONU COMME ILS L'ONT FAIT POUR LES REBELLES DE OUATTARA EN LES AIDANT LOGISTIQUEMENT ET MILITAIREMENT DANS LE CAS CONTRAIRE ILS SERONT CONSIDERES COMME ENEMIS ET TRAITES COME TELS. QUE DIEU BENISSE LA COTE D'IVOIRE.

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 17:54

img110DEPUIS LE 22 OCTOBRE 2008 A 17H28,LE PREMIER VICE PRESIDENT DU COPAVIL(COLLECTIF DES VICTIMES DES PATRIOTES VICTIMES DE LA LICORNE)A  ENVOYE UN COURRIER POUR PORTE PLAINTE CONTRE LES EXACTIONS DE LA FORCE LICORNE EN COTE D'IVOIRE.

MALHEUREUSEMENT CE COURRIER N'A EU AUCUNE SUITE  CAR ENVOYE PAR UN PRO-GBAGBO DONC NE MERITE PAS D'EGARDS A SES YEUX PARCE QUE LUI OCAMPO ,IL N'EST PAS POUR LA JUSTICE MAIS PLUTOT REGLE LE COMPTE DES HOMMES RECALCITRANTS COMME GBAGBO,IL S'EN FOUT QUE L'ARMMEE DE SON AMI SARKOZY MASSACRE DE PAUVRES NEGRES POUR LUI ILS N'ONT CE QU'ILS MERITENT,QUE SONT ILS?POUR S'OPPOSER AUX DESIDERATA DU COLONISATEUR DE LEURS ANCETRES,NE SONT ILS PAS SIMPLEMENT DE SOUS-HOMMES QUI DOIVENT LA FERMER ET SE SOUMETTRE A LA FRANCE ,TELLE ETAIT LA PENSEE DU RACISTE OCAMPO,ET D'UNE MANIERE LAPIDAIRE IL A JETE AUX CALENDES GREQUES LE DESIR DE L'OUTRECUIDENT QUI EST VENU PERTUBE SA SIECE DOREE A LA C.P.I,QUE CROIT-IL CE NEGRILLON,LUI OCAMPO IL EST NOMME POUR CONDAMNER QUE LES NOIRS ET PAS LE CONTRAIRE,QU'IL AILLE SE FAIRE VOIR AILLEUR.VOUS TROUVEREZ LA PLAINTE DU JEUNE ET LA REPONSE DES SERVICES DU SIEUR OCAMPO AU BAS DE L'ARTICLE.img108

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 16:46

Apres notre premiere entrevue le colonel GIAP a repris langue avec moi et dans un entrtien telephonique fait des revelations.

N.C Vous reprenez contact avec moi presentez vous.

C.G Je suis le colonel GIAP membre des F.R.C.I

N.C Quels sont les motifs de votre appel?

C.G Je suis porteur de message.

N.C Savez vous que notre precedente entrevue m;a valu des menaces des hommes de OUATTARA.

C.G Ah bon,desole c,est le prix a payer quand on lutte pour les libertes.

N.C Revenons a votre message .

C.G Nous venons de finir une grande concertation secrete le 30 novembre 2011 a KOROGHO de 22h00 a 4 h30 dans une foret d,un village a 20kms de KOROGHO DONT je tairai le nom.

N.C Quels sont les resultats de cette reunion?

C.G Comme je vous l,avais dit lors du premier entretien,nous avons reussi a federe nos forces a cette reunion,et tous les combattants ont maintenant un seul Etat major militaire ,tous les chefs des operations militaires etaient presents avec la benediction des presidents des structures.

N.C Voulez vous me faire croire que les forces nouvelles(MPCI,MPIGO,MJP)sont parties prenantes de votre action?

C.G Oui les forces nouvelles sont parties prenantes ,ne vous fiez pas aux apparences car elles sont souvent trompeuses,oui le gros lot de la troupe est avec nous et reste a l,ecoute de nos actions a venir,meme l,armee et la gendarmeries et la p olice nationale sont partantes.Ces derniere affirme c,est l,occasion pour elles de se venger et de montrer ce qu,elles valent.

N.C Pourquoi ce revirement des elements des forces nouvelles?

C.G Les enfants ,femmes et hommes que nous avions manipules sont tous desabuses,ils crient a la trahison car disent ils qu,ils ont donne leur poitrine et leur sang et que seul un gropuscule jouit du fruit de leur travail et eux sont laisses pour compte,mieux ils se rendent compte qu,ils ont ete utilises pour opermettre a la FRANCE  de reprendre la COTE D ,IVOIRE car meme GBAGBO n,a pas casse les barraques qui servaient de boutiques et de magasins a leurs parents.Ils ne sont plus prets a ecoute un quelconque Com-Zone qui viendrait d,ABIDJAN quand les hostilites reprendront,ils sont prets desormais a defendre la souverainite du pays.Je reaffirme que nous avions ete trompe,toutes les accusations contre le president GBAGBO  ne sont que de grotesques montages des services secrets francais,du service de communication de l,O.N.U et du cabinet de monsieur OUATTARA,il fallait un argument   a OBAMA et SARKOZY pour faire partir GBAGBO.ils le trouvaient insoumis ,le non de GBAGBO a OBAMA  pour la base militaire de GRAND BASSAM,pour SARKOZY l,ouverture du marche ivoirien a la CHINE et aux nouveaux pays emergents etaient un danger pour l,economie francaise .

N.C GBAGBO que vous avez combattu a fini par vous seduire.

C.G Oui,nous etions loin de la verite maintenant nous la connaissons et nous comprenons maintenant beaucoup de choses,c,est pourquoi mes jeunes et moi nous sommes prets au moment venu a vous donner les images des atrocites commises avec la  benediction de la licorne par la rebellion de 2002 a maintenant .

N.C BAGBO vient d,etre traduit a la HAYE,quel est votre sentiment?

C.G (SOUPIR),c,est un sentiment de honte car j,ai aussi contribue a cela,mais je crois qu,on devrais pas baisse les bras,c,est ce que j,ai dit a ceux qui sont venus a la reunion,c,est le moment ideal pour engager le combat car tant qu,il etait wentre les mains des hommes de OUATTARA si nous avions engage une action de grande envergure ,ces homme sans foi ni loi auraient pu l,assassiner or la C.P.I  est un tribunal et il leur faut des preuves tangibles pour le condamner,chose qu,ils n,ont pas.Je reste donc covaincu qu,il sortira si la C.P.I  est une justice impartiale.Au dela de sa deportation je veux que les ivoiriens s,arment de courage et continuent son combat jusqu,a la victoire finale.

N.C Quel avenir pour la reconciliation?

C.G De quelle reconciliation parles tu?Je vous dit que OUATTARA ne veux pas de reconciliation,il pense avoir finir avec le F.P.I maintenant sa nouvelle cible est le P.D.C.I. R.D.A.Nous vous avions dit que BANNY echouerait avec la deportation de GBAGBO ,OUATTARA vient de donner une veritable chance a l,echec de la reconciliation nationale exposant ainsi nos parents du nord pour eviter la marginalisation de ceux-ci nous prenons notre responsabilite pour aider OUATTARA  a partir.

N.C A vous entendre les jours a venir risque d,etre chauds.

C.G Comme OUATTARA lui meme l,avait fait auparavant nous rendrons la COTE D ,IVOIRE  plus que ingouvernable car nous le ferons partir par tous les moyens.

N.C Et pourtant  les elections legislatives arrivent

C.G J,invite les ivoiriens au boycot,il faut qu,il refuse cette mascarade en evitant d,etre complice du futur massacre qui se profile a l,horizon.

N.C Quels massacres?

C.G Oui,il y aura massacre,c,est pourquoi il faut qu,ils fassent des provisions pour une longue periode,s,ils peuvent avoir sur eux de l,argent qu,ils le fassent car vous savez que OUATTARA ,BEDIE et SORO sont dans un jeu de dupes,OUATTAA  cherche a humilie le P.D.C.I R.D.A et a le decapite,les legislatives lui serviront de pretexte,SORO attend son election a la tete de l,assemblee nationale pour liquider OUATTARA car de cette position il est le dauphin constitutionnel,le P.D.C.I R.D.A est a l,affut ils viennent de finir a peine leur 6em reunion preparative du putsch qu,ils preparent contre OUATTARA.

N.C Vous dites des choses tres graves

C.G(RIRE),Jeune frere sais tu que SORO appris contact avec la plupart des anciens responsables de sections et des bureaux nationaux de la F.E.S.C.I avec ce message l,heure est arrivee pour aujourd,hui pour nous de prendre le pouvoir.Regardez autour de lui et vous verrez son entourage,mais au R.D.R son probleme est HAMED BAKAYOKOc,est pourquoi ce dernier est dans le viseur de SORO.

N.C Que recherchez vous avec toutes ces revelations?

C.G C,estdire a mes soeur et freres ivoiriens que le COTE D,IVOIRE va a la derive,qu,ils prennent des precautions en faisant beaucoup de provisions et en ayant toujours de l,argent avec eux car la COTE D,IVOIRE est une poudrire,il ne manque plus qu,une allumette pour que tout s,embrase.Malgre la situation explosive en COTE D ,IVOIRE,OUATTARA  menace la stabilite de certains ETATS voisins.

N.C Lesquels?

C.G Avec la benediction de PARIS, ALPHA CONDE president de la GUINEE qui a echappe a un coup d,etat  est dans le collimateur car le locataire de l,Elysee ne le trouve pas docile a son gout,il a donc charge OUATTARA de la sale besogne car WADE avait echoue une premiere fois.Outre la GUINEE,le GHANA est menace par les hommes de OUATTARA et ceux de BLAISE COMPAORE son allie.Les troupes sont en formation a KOROGHO et a PO AU BURKINA.

N.C Pourquoi en veut il au GHANA?

C.G Simplement sur instruction de PARIS,ouattara a decide de remettre en question l,accord sur le petrole au large de la frontie maritime ivoiro-ghaneen,il reproche a ATTA MILLS l,acceuille des pro-GBAGBO.lE GHANA risque d,etre attaque par sa frontiere nord avec le BURKINA

N.CRevenons a la COTE D,IVOIRE ,SORO dit qu,il n y aura plus de coup d,etat.

N.C GBAGBO l,avait dit en son temps,ce n,est pas en le proclamant qui met fin au coup d,etat,c,est en respectant la loi,la constitution,mais OUATTARA ne fait rien pour se conformer aux lois de la COTE D,IVOIRE.SORO lui meme veut liquider OUATTARA.Vous savez de l,interieur les grandes manoeuvres ont commence;et OUATTARA tombera comme un fruit pourri et la FRANCE n,y pourra rien.Excuses moi jeune frere FRANCE 24 presente le proces de GBAGBO ,je te rappelle plus tard.

C,EST SUR CES PROPOS QUE MON ENTRETIEN PRIT FIN.JE VOUDRAIS PRESENTER MES EXCUSES POUR LES ACCENTS ET AUTRES ELEMENTS ORTHOGRAPHIQUES MON CLAVIER EST UN QWERTY.

.

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 13:33

1-Comment avez vous quitté la Côte D'Ivoire et comment vivez vous votre exil?

N.C:Avant de repondre à vos préoccupations souffrez que je m'inclime sur les dépouilles de nos compatiotes morts,présenter mes condoléances aux familles éplorées et ma compassion à tous nos camarades qui portent les stigmates de cette guerre abjecte et idiote que l'on a faite à la Côte D'Ivoire.Pour donc revenir à vos questions,j'ai quitté Abidjan le 28 avril 2011 pour la presqu'île de Jacqueville,et c'est le 31 juin 2011 grâce à l'aide du fiancé d'une collaboratrice que j'ai pu sorti de la Côte D'Ivoire pour la frontière ghanéenne à pied en passant par Ayamé,c'est donc dire que DIEU m'a permis d'être en vie pour effectuer pélerinage.L'exil est pour moi comme un pélérinage,certes il est difficile à vivre car pratiquement pendant 43 ans j'ai jamais quitter le territoire national et  donc ne connaissant uniquement les moeurs ivoiriens et les mets ivoiriens aussi  cela fait très longtemps que ,je vis séparer de ma femme et de mes enfants.Nous supportons l'exil car nous le prenons comme un pélérinage pour la Côte D'Ivoire,c'est pourquoi nous sommes devenus beaucoup plus solidaire des uns des autres.Nous sommes devenus plus que des frères.Certains aînés nous viennent en aide selon leur possibilité.

2-L'espace sorbonne a été détruit une réaction.

N.C:Pas de réaction car se taire en certaine circonstance est meilleur face à la vacuité et l'absurdité de certains actes.

3-Pourquoi avez vous fuir?

N.C:Vous venez d'évoquer la destruction barbare de la sorbonne par les ouattariste au lendemain de sa prise du pouvoir,il va s'en dire que le premier resposable de l'espace que j'étais avait sa vie ménacée comme celle de bien d'autres leadres de la galaxie patriotique.Aussi,fallait-il éviter tout acte d'héroïsme improductif car dans ce tumulte de réglement de compte un repli stratégique était la stratégie la mieux appropriée pour préparer un eventuel retour en force car l'actualité politique nationale nous donne raison avec des pans importants de notre économie offert à la puissance colonisatrice,le dernier conseil de ministre à ouagadougou qui consacre les étrangers comme proprietaires terrains en Côte D'Ivoire,aussi avec les dérives dictatoriale de Ouattara et sa clique l'histoire nous donne raison.

4-Comment se passe les rélations entre ivoiriens au TOGO et dans les autres pays d'accueil,surtout entre leaders patriotiques?

N.C:Les ivoirien en général vivent solidaire les uns des autres car ,ils savent qu'ils ont en commun un même destin car pour la plus part traqué à cause de leur soutien à GBAGBO,je dirai qu'ils s'organisent comme les juifs se sont organisés pour lutter contre le nazisme hitlerien,c'est de cette même manière qu'ils s'organisent pour faire face à la dictature de Dramane. L'entraide mutuelle est devenue la matrice directrice entr les leaders patriotiques,les rélations sont bonnes et c'est fini les querrelles de clochers qui nous ont fragilisées,nous avons compris que la victoire finale ne sera que la resultante de notre cohésion et la synergie de idées et actions à mener.

5-Que s'est -il passé à l'arrivée de Oattara?

N.C:Comme à Accra l'indésirable parachuté par sarkozy avait voulu d'un bain de foule malheureusement pour lui les ivoiriens conscient de ce qu'il est la cause de leur souffrance n,'ont pas daigné faire le déplacement pour l'accueillir,ces affidés ont jéjé leur dévolu sur une centaines de jeunes togolais habillés pour la circonstance en tenue confectionnée pour l'occasion pour resever l'accueil à OUATTARA.Mieux,tous en choeur les réfugiés ont réfusé les 10 millions qui leur a offert car disnt -ils qu'ils préfèrent mourir de faim que de prendre l'aûmone de leur bourreau.

6-On parle de plus en plus du transfert de GBAGBO à la C.P.I.Quelle est votre position et que comptez vous faire pour empêcher cela?

N.C:Pour empêcher la deportation du président GBAGBO à la C.P.I,il faut le reconnaître pas grande chose,mais par contre comme je le dis souvent à mes interlocuteurs la France et Ouattara savent que l'équilibre social de la Côte D'Ivoire depend de ce qu'il adviendra  de la vie du président GBAGBO,ils le savent très bien que si 08h00 gbagbo est déporté à 08h01la Côte D'IVOIRE SERA DANS LE CHAOS.Pour moi donc GBAGBO est un otage  dans leur main,une sorte de chiffon rouge qu'il agite pour nous faire peur,mais jusqu'à quand pensent-ils qu'on les laissera faire?Jusqu'à quand pensent-ils que nous allons regarder notre pays aller à vau-l'eau?

7-Les élections législatives vont se derouler sans le F.P.I,votre avis.

N.C:je suis solidaire de la position courageuse du F.P.I,à quoi servira-t-il à participer à une élection où les vainqueurs sont connus d'avance,régarder la composition de la C.E.I,le découpage électoral sans minimum de consensus,mieux les hommes de SORO sont toujours en armes et comme les mêmes causes produisant les même effets autan s'abstenir pour éviter que nos scrutateurs soient livrés au viol,à la mort comme au temps de la présidentielle au nord et qui n'a pas ému outre  mesure les prétendus certificateurs.

8-Que pensez vous des sorties de Mamadou Koulibaly,de Eugène Djué,d'Allou Eugène et bien d'autres personalités de la L.M.P.

N.C:En ce qui concerne Mamadou Koulibaly ,nous avait déjà dit qu'il était parti quand son conseiller AHUA JUNIOR après avoir demander à l'armée de faire un putsch à été expulsé vers le Canada et qu'en suite ce même conseiller s'est retrouvé au R.D.R et que Mamadou se soit tue,nous avons compris qu'il n'était plus avec nous mieux son attaque contre TAGRO nous a conforté dans notre position,n'eût été sa trop grande suffisance Koulibaly aurait pris sa carte de militant R.D.R tant ses nouvelles thèses contre ceux qui l'ont fait président de l'assemblée nationale sont proches et pourtant koulibaly sait quand se basant uniquement sur la cartographie du premier tour des présidentielles 2010 que gbagbo et le F.P.I sont le creuset de l'unité nationale.Quand à Eugène Djué,nous ne savons pasle deal qu'il a passé avec CHERIF OUSMANE lors de son retrait sur DIABO mais nous constatons qu'il est entrain d'assouvirun besoinqu'il a toujours rêver d'avoir celui d'être le porte voix des patriotes qu'il pensait que l'on lui avait injustement arraché au profit de BLE GOUDE,mais malheureusement l'homme n'a ni le talent,ni le charisme pour réussir c'est pourquoi il restera toujours un éternel incompris,donc n éternel frustré.Pour ALLOU EUGENE prototype achévé et amélioré de l'ingratitude humaine,celui qui par son attitude avait tenté de faire le vide autour de GBAGBO,l'homme dont les parents ont célébré le limogeage de la direction du protocole ne pouvait pas faire mieux que ce qu'il nous donne de voir.Pour le reste des autres personalités de la L.M.P.Ils sont comme des fanicos il sèchent leur linge où le soleil brille.Nouvelle image

 

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article