Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 21:06

1235394 503217449764002 1300418915 n

Il y avait foule au siège provisoire du F.P.I à la RIVIERA -ATTOBAN et pour cause ,en attendant la libération des autres prisonniers ,politiques le F.P.I célébrait les premiers  libérés provisoirement  par la justice tribale aux ordres de Ouattara.AFFI N'GUESSAN PASCAL,
AKE N'GBO,BRO GREBE et les nombreux autres codétenus  étaient heureux de communier avec les autres camarades restés libres et qui ont méné le combat.
Prenanat la parole pour saluer la victoire de KONE KATINA  à ACCRA ,MIAKA OURETO jette un clin d'oeil sur la sortie prochaine du plus illustre prisonnier politique ivoirien  le président LAURENT GBAGBO en ces  mots :"il y a des signes qui ne trompent pas ".C'est le vice -président du F.P.I le fraîchement libéré provisoire Mr Sangaré Aboudramane  prenant la parole qui sera plus explicite à la grande satisfaction de nombreux militants et sympathisants  venus  célébrés la liberté ,Sangaré le gardien du temple tînt ses propos:"le droit sera dit et le président GBAGBO entrera à la maison aucun deal ne sera toléré sur sa libération."Voilà qui est clair pour tout le monde.C'est joyeux et rassurés que les militants du F.P.I et les sympathisants de la L.M.P la coalition qui  a soutenu le président à la présidentielle de 2010.525749 10201964268532289 1771432995 n

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 14:05

            A  peine avoir terrassé OUATTARA dans le duel juridico- politique à ACCRA ,le porte parole du président LAURENT GBAGBO ,le ministre KATINA KONE s'est entretenu avec la presse.

De cet entretien , on note  que le moral et la conviction de celui qui fût le dernier ministre d'un gouvenement légal en CÔTE D'IVOIRE  sont restés intacts.Aussi,le ministre KATINA fait remarquer pour réconciliation réussie il faut la libération du président GBAGBO et l'arrêt des poursuites fantaisaistes qui ne sevent pas la cause de paix  et de la réconciliation en CÔTE D'IVOIRE.

Il tient a rassuré tous  les militants de la L.M.P  de sa détermination à lutter pour la libération du président GBAGBO et à po toujours  porter loin la parole du président démocratiquement élu des ivoiriens.KATINA

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 20:32

KOUAME N'KRUMAprès de longs mois de report,le procès du ministre KONE KATINA vient de livrer son verdict à la cour de OWUSU au pays de KWAME N'KRUMA

En effet, le ministre du budget du dernier gouvernement de GBAGBO vient de gagner son procès en extradition au GHANA.Celui dont l'extradition était devenue une obsession pour le dictateur OUATTARA  ne retournera au bord de la lagune ébrié comme le souhaitait de descendant de SINDOU au BURKINA -FASSO,la justice ghanéenne a été ferme les preuves apportées par l'accusation ne sauraient être suffisante à la justice  ghanéenne pour extrader Monsieur KATINA  en CÔTE D'IVOIRE où il court  un grand danger pour sa vie voilà en résumé la décision qui met fin à plusieurs mois d'un épisode juridico-politique, l'épilogue de cette saga met fin au rêve  du dictateur installé en CÔTE D'IVOIRE par SARKOZYd'abréger les KATINAjours du "brillantisisme" ministre de GBAGBO s'est fondu comme un barba papa au soleil.

En effet ,il se racontait dans le milieu du R.D.R que OUATTARA a fait de la disparation de KONE KATINA et MAMADOU BEN SOUMAHORO sa priorité n°1 car il accuse le premier d'être l'auteur de ses déboires financiers dès sa prise de fonction car il s'est endetté pour payer le salaire des six premiers  à sa prise de fonction et pour le second les révélations troublantes sur son intimité.OUATTARA s'était juré d'avoir la peau de KATINA MALHEUREUSEMENT POUR LE DESCENDANT DES MORO NABA ,la justice ghanéenne n'est pas une justice aux ordres et ses dizaines de milliards pour corrompre les tenants de la prestigieuse institution judiciaire ghanéenne  se sont révélés comme des chimères.Le porte parole de GBAGBO est libre et prêt à porter encore plus haut la parole du démocrate ivoirien ,les jours qui chantent pour les démocrates ivoiriens ne sont plus loin ,la victoire juridique du digne fils de KATIOLA obtenue cap maintenant sur celle du SEPLOU ivoirien en NOVEMBRE .

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 22:05

zasso patrick

 

A monsieur le directeur de publication du quotidien L’Expression

Monsieur,

Je viens par la présente faire exercer  mon droit de réponse que me confère la loi suite à un article foncièrement diffamatoire qui a été publié dans  le N°1209 de votre journal en date du 23 août 2013, précisément à la page 4.

Je voudrais pour ma part, rassurer les Ivoiriens qu'il n'en est rien. J’ai été le chef de la cellule de communication de l'Association des refugiés ivoiriens de la diaspora (Arid) et non le chargé du dédouanement des dons recueillis à travers le monde pour secourir les milliers d'exilés du Fpi et de la galaxie patriotique comme vous tentez de le faire croire.  Notre association était financée sur fonds propre de son Président, Monsieur Kamena Brown. Elle disposait d'un compte logé à la City-Bank, au marché de Kaneshie au Ghana dans lequel se trouvait une somme de  400 Cedis, soit 120 000 F CFA, jusqu'à ce que je sorte du Ghana.

Concernant la réception des  dons et conteneurs  dont parle votre article, je tiens à préciser que  cette responsabilité revenait au Vice-président de l'Association, Ben Dagbo et à la Représentante du FPI, Agnès Dogbo, choisie par les Ministres Assoa Adou et Amara Touré avec lesquels, l'Association travaillait en parfaite collaboration. Ce sont ces derniers qui étaient les interlocuteurs  de l’association dans les ports du Ghana et non moi.

 Concernant les conteneurs que j'aurais soutirés et vendus, il n’en est rien. Pour votre information, il y en a eu deux. Le premier conteneur,  appartenait à un  Bishop  Ghanéen qui travaille avec une Ong à Londres ou des Ivoiriens ont  mis des dons destinés aux réfugiés ivoiriens. Après réception de son conteneur, il nous a remis, ce qui nous revenait, en présence de la représentante du FPI. Nous avons acheminé  directement ces dons de la résidence du Bishop  dans  l'entrepôt qui a été mis à notre disposition par le Ghana Refugee Board et le HCR, en attendant leur distribution dans les camps. Ces dons étaient encore dans cet entrepôt, lorsque je suis sorti du Ghana avec mon épouse et mon fils, pour des questions de sécurité, avec l'aide de bonnes volontés et mes propres économies. En aucun moment je n’ai puisé dans les caisses des exilés comme vous voulez le faire croire.

Concernant le second conteneur qui devait venir du Cameroun, j'ai eu l'information mais je ne l’ai jamais vu. Il était géré par le Ministre Amara Touré, le Vice-président de l’association,  Ben Dagbo et Mme Dogbo Agnès, représentante qui représente le Fpi. Voici Monsieur le directeur de publication la réalité des faits.  Je souhaite que, conformément à la loi,  mon droit de réponse soit publié dans les mêmes proportions que  votre article du lundi 23 août qui a jeté l’opprobre sur ma personne.

Patrick Zasso dit Englobal , exilé politique

 

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 21:49

Le roi est nu...
Il est nu, vraiment nu. Depuis son apparition comme messie au chevet de l’économie ivoirienne, bien qu’il ait échoué, jusqu’au bombardement de la Côte d’Ivoire, le pauvre comptable du FMI Alassssane Dramane Ouattara était considéré comme un demiurge par des Ivoiriens. Intoxiqués, enfoncés, robotisés, ces Ivoiriens recrutés la plupart de son nord virtuel de la Côte d’Ivoire viennent de se réveiller par la famine, et la pauvreté croissante … Ado solution n’est rien d’autre qu’un commis de la françafrique.
Eux qui croyaient que l’homme avait un pouvoir, qu’ils pouvaient détruire le FPI, emprisonnant ses militants, les contraignant à l’exil par des menaces de mort, se rendent compte que ce n’était que de la poudre à l’œil. Leur bravetchê n’est qu’un tigre en papier, un lion en carton, qui avait bâti un château en carte…ado2

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 21:11

"Madame la procureure vos preuves ne sont pas suffisantes,pour que nous puissions poursuivre le prévenu LAURENT GBAGBO" semble avoir dit les juges de la C.P.I à FATOU BENSOUDA ,le 03 juin dernier.

En effet ,les juges de la C.P.I en demandant à dame BENSOUDA des preuves additionnelles pour asseoiir leur intime conviction  pour juger de ce que le président LAURENT GBAGBO soit réellement auteur des prétendus crimes en Côte D'Ivoire venaient de donner un travail difficile à l'accusation .

BENSOUDA  FATOU a hérité de son prédecesseur le corrompu juge MORENO OCAMPO un dossier d'accusation fait de coupure de journaux de le patriote et autres torchons de la presse proche du R.H.D.P ,bref quelque  chose  juste pour justifier le coup d'Etat  de NICOLAS SARKOZY pour son ami OUATTARA .

Dans sa quête  de nouvelles preuves ,la procureure FATOU BENSOUDA s'est offerte une villégiature au bord de la lagune ébrié en juillet dernier,bilan de sa course  zéro pointé.Dame FATOU a finit par conclure selon les indiscretions qui sortent de la HAYE en HOLLANDE qu'elle n'a rien de nouveau pour étayer ses preuves  et qu'elle se remet à  la bonne volonté des juges ,seulement elle souhaiterait  faire appel de la décision rendue le 03 juin 2013.

Si les choses restaient donc en l'état ,sauf cataclysme le président élu des ivoiriens LAURENT GBAGBO doit en toute logique recouvrer la liberté en Novembre 2013 car pour qu'ils se dédisent il faudrait un élémént nouveau malheureusement pour nos apprentis calomniateurs BENSOUDA  n'a pas le profil de l'emploi et ils ont été floués par sieur  OCAMAPO,c'est pourquoi du côté des hommes de l'imposteur venu de SINDOU vous constatez cette frilosité.Quand l'on dit que le marigot politique ivoirien régorge des surprises pour ceux qui s' aventurent et qui 'y meprennent cela est encore vrai avec l'homme GBAGBO plusieurs fois poursuivi mais jamais condamné car étant toujours du côté de la vérité.bensouda

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 13:52
Prévu pour se tenir ce matin 28 Août à 9h00,le procès a été reporté sine-die au motif que les avocats du prévenu ont ébruité l'affaire comme s'il agissait du procèsd'un vulgair braqueur de Bromakoté ou Abobo derrière rails,le  pouvoir  dictatorial aux abois i veut juger C.B.G le genie de Kpô  en catimini.

Pour quel motif nous ne le savons pas mais il faut saluer la mobilisation exceptionnelle des patriotes.Pourquoi l'extradé politique le plus médiatisé présenté comme la prise du siècle du ministre loubard HAMED BAKAYOKO la divilugation de son jour de procès fait il fremir le palais de Themis?C'est à croire que le régime sanguinaire de OUATTARA à des choses à cacher.

La vigilance reste donc de mise  ,l'affaire est suivie de près par les resistants épris de liberté.gbape2

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 13:28
nneur et gloire a toi Colo
Le lieutenant-colonel Noel Yedesse, commandant de la zone Ouest des troupes loyalistes ivoiriennes (FANCI). ------------------- Salut mon colonel Avant tout propos permettez moi de saluer militairement le lion de l'ouest....Celui qui empêchait l'avancée des rebelles contre lequel des complots ont été montés. Le libérateur de Daloa et de la contre offensive à l'ouest pour être stopper à Téapleu à 25 kms de Danané par les fameux accords de Marcoussis. En Février 2011 dans la cours du ministère de la défense il a arrêté sa voiture lorsqu'il m'a apperçu il m' a dit ceci : " La Côte d'Ivoire sera en guerre bientôt et on m'a mis à la retraite en décembre 2010 pour mieux trahir Gbagbo...Personne ne veut m'écouter mais je sais que les M... et autres trompent mon président. Si tu peux le lui dire va lui dire...Il avait les larmes aux yeux , nous étions en plein recrutement des jeunes volontaires pour défendre la nation mais que les traitres bafouaient" il a continué pour me dire même ce recrutement est saboté... Salut mon colonel tu méritais ce titre de Général qui a été donné à des plansantins ... Je te connais , je connais tes qualités, ta simplicité, ton humanisme...Les mots me manquent pour parler de toi je préfère m'arrêter là. Je remercie Abidjan cotedivoire pour cette image que je viens de voir à 1 h 22 qui me chauffe le coeur....Honneur et gloire à toi le lion. Diomandé Gouessé
Le lieutenant-colonel Noel Yedesse, commandant de la zone Ouest des troupes loyalistes ivoiriennes (FANCI).
-------------------
Salut mon colonel
Avant tout propos permettez moi de saluer militairement le lion de l'ouest....Celui qui empêchait l'avancée des rebelles contre lequel des complots ont été montés. Le libérateur de Daloa et de la contre offensive à l'ouest pour être stopper à Téapleu à 25 kms de Danané par les fameux accords de Marcoussis. En Février 2011 dans la cours du ministère de la défense il a arrêté sa voiture lorsqu'il m'a apperçu il m' a dit ceci : " La Côte d'Ivoire sera en guerre bientôt et on m'a mis à la retraite en décembre 2010 pour mieux trahir Gbagbo...Personne ne veut m'écouter mais je sais que les M... et autres trompent mon président. Si tu peux le lui dire va lui dire...Il avait les larmes aux yeux , nous étions en plein recrutement des jeunes volontaires pour défendre la nation mais que les traitres bafouaient" il a continué pour me dire même ce recrutement est saboté... Salut mon colonel tu méritais ce titre de Général qui a été donné à des plansantins ... Je te connais , je connais tes qualités, ta simplicité, ton humanisme...Les mots me manquent pour parler de toi je préfère m'arrêter là. Je remercie Abidjan cotedivoire pour cette image que je viens de voir à 1 h 22 qui me chauffe le coeur....Honneur et gloire à toi le lion.
DIOMANDE GOUESSE
Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 20:29
Soro dit avoir sauvé la vie à Gbagbo, des mensonges selon Dacoury-Tabley.

Parlant du fondateur du Front populaire ivoirien, l’ex-gouverneur de la Bceao a tenu à rétablir la vérité sur les propos tenus par Guillaume Soro qui soutenait qu’il avait sauvé la vie à Gbagbo lors de son arrestation le 11 avril 2011. «Je voudrais commencer en vous parlant brièvement des circonstances de notre arrestation. Nous étions avec le président Gbagbo à la résidence du Chef de l’Etat. J’ai vécu en compagnie du président la semaine de bombardement intense de sa résidence. Je ne parlerai pas de Bunker parce que ce terme ne peut s’appliquer à cette résidence ordinaire qui a juste un sous-sol tout aussi ordinaire… Les obus, les bombes incendiaires et autres projectiles déversés sur la résidence n’étaient pas des munitions de pacotilles et encore moins des balles à blanc. C’étaient de vraies munitions lancées pour détruire la résidence et tuer aveuglement le président Gbagbo, sa famille, ses enfants, ses petits-enfants, ses amis, ses collaborateurs et tout le petit personnel de la résidence. Et quand j’entends quelqu’un [Soro, ndlr] dire que c’est lui qui a donné des instructions pour que Gbagbo ne soit pas tué le 11 avril 2011, je voudrais demander s’il avait aussi donné ces mêmes instructions aux obus et aux bombes incendiaires et aux gaz tirés sur cette résidence ? En effet, aucun être humain ne peut se prévaloir d’avoir évité la mort au président. Seul Dieu a sauvé Gbagbo Laurent et certains de ceux qui étaient avec lui dans cette résidence. Tout a été mis en œuvre pour que personne n’en sorte vivant», a rectifié Dacoury-Tabley.Philippe-Henri-Dacoury-Tabley
Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 12:21

Le Front populaire ivoirien (FPI, de l'ex président Laurent Gbagbo), décapité à l'issue de la crise post-électorale de 2010-2011 se réorganise avec la reprise en main du parti par son président statutaire Pascal Affi N'guessan, récemment mis en liberté provisoire en même temps qu'une douzaine d'autres personnalités de l'ancien régime.

"Sous la supervision du Comité de Contrôle du parti, la cérémonie de passation des charges entre Miaka Ouretto (président intérimaire) et Pascal Affi N'guessan (président statutaire) se déroulera le samedi 7 septembre 2013", annonce un communiqué de la direction du parti transmis lundi à Xinhua.

De même, avant cette cérémonie, Laurent Akoun reprendra mercredi des mains de son intérimaire Richard Kodjo, les charges de secrétaire général.

La reprise en main "solennelle" des rênes du parti par Pascal Affi N'guessan sera précédée par une réunion du comité central du FPI qui "entendra et appréciera" le rapport d'activités de la direction intérimaire mise en place en juillet 2011.

Le 5 août, 12 personnalités du FPI dont le président Pascal Affi N'guessan et le 1er vice-président Aboudrahamane Sangaré ont été mises en liberté provisoire par la justice ivoirienne, dans un souci d'apaisement de la vie politique nationale en vue de la réconciliation nationale.

A la chute de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011, plusieurs hautes personnalités civiles et militaires du régime et des responsables du FPI ont été mis aux arrêts, certains autres se sont exilés dans les pays de la sous-région.

Tout comme Laurent Gbagbo, détenu à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, les personnalités en détention en Côte d'Ivoire sont poursuivies pour leur rôle supposé dans la crise post-électorale de 2010-2011 qui a fait au moins 3 000 morts, selon des chiffres officiels.

Environ 80 personnes attendent d'être jugées en Cour d'assises pour crimes économiques et crimes contre la sûreté de l'Etat, entre autres.Affi (30)

Repost 0
Published by nadaudclement - dans politique nationale
commenter cet article